Reconsidérer la stratégie digitale de votre entreprise et le parcours utilisateur à la faveur d’un projet SI…

Quand un projet SI est un projet stratégique pour l’entreprise : la migration Magento 1 à 2, opportunité de reconsidérer l’approche e-commerce et le parcours utilisateur…

L’essentiel :

  • les sites sous magento 1 devront migrer sous magento 2 avant juin 2020. Cette migration demande des ressource en développement lourdes.
  • cela en fait non pas un projet IT mais bien un projet stratégique pour l’orientation de l’entreprise
  • c’est l’occasion de reconsidérer la stratégie de gestion du site : externalisation ou changement de plateforme sont des options à étudier attentivement.
  • c’est l’occasion de réviser totalement les parcours clients 

L’annonce est officielle depuis le 6 septembre 2018 , le support à Magento 1 stoppera en juin 2020. Cela signifie qu’à partir de cette « fin de vie », Magento 1 ne fera plus l’objet d’aucun nouveau correctif, mise à jour de sécurité ou nouvelles fonctionnalités. Par conséquent, tout e-shop tournant sous ces versions de Magento deviendra vulnérable et obsolète s’il n’est pas migré vers Magento 2.
Le problème qui se pose est que le passage à la v2 n’est pas une simple upgrade : Magento 2 a des architecture et structure de base de données totalement différentes des V1. Donc en plus de la migration assez lourde du coeur vous aurez à considérer les développements spécifiques, les extensions n’existant pas nécessairement dans cette nouvelle version, les thèmes (pas possible de les migrer tels quels) etc. de votre boutique…
Si vous êtes sous Magento 1 préparez-vous à devoir mener un projet informatique d’importance, avec le renfort requis de développeurs. Dans les 16 mois à venir.

Parallèlement à cela, les usages ont énormément évolué depuis les projets Ecommerce d’il y a quelques années, et la façon de considérer les parcours clients aussi. Entre autres :

  • la norme est à présent d’intégrer les shops aux sites institutionnels,
  • le taux de consultation ainsi que le taux d’achat depuis mobile a explosé, de plus Google met à présent l’accent sur le mobile First.
  • les utilisateurs deviennent exigeants quant à la simplicité du parcours client (les taux de rebond y sont extrêmement sensibles)
  • les sites de marques doivent démontrer une différenciation forte face aux marketplaces tant pour attirer le traffic que pour retenir les internautes

Les conséquences ?
Bien sûr, tout nouveau développement sera à envisager plutôt sur la V2 pour éviter d’avoir à les faire 2 fois.
Mais surtout, l’ampleur du projet devrait vous amener à reconsidérer les fondamentaux de votre dispositif digital.

Car des questions stratégiques se posent à vous :

* Première question : Ne devriez vous pas externaliser une partie de votre activité ?

En effet le e-commerce et la gestion des opérations web se sont extrêmement complexifiés depuis quelques années : là où une compétence « homme orchestre » et un peu de bricolage suffisaient il y a quelques années il est désormais nécessaire d’avoir des spécialistes pointus pour l’analytics, le seo, la gestion des campagnes etc. La question est donc de savoir quelle est la valeur ajoutée de votre structure, et votre capacité à mobiliser les compétences requises dans les délais courts requis par une activité en ligne…
L’éventail des possibilités est large : des spécialistes en régie aux pure-players que vous allez intéresser aux résultats, quelle sera la solution la plus adaptée à vos besoins ?

* Deuxième question : devez-vous rester sur magento ?

Magento 2 présente des améliorations significatives par rapport aux V1 : temps de chargement amélioré, sécurité renforcée des paiements, nouvelles fonctionnalités B2B et B2C, affichage responsive amélioré, administration plus intuitive, recherche améliorée etc.
Cependant des alternatives existent, surtout si le périmètre de votre projet évolue : souhaitez-vous ajouter un accès B2B/fournisseurs/distributeur ? Souhaitez-vous faire une plate-forme de marque unique ? Quelle place pour l’IA et les parcours personnalisés ? Quelle est votre solution d’ERP ?

En fonction de votre cahier des charges, des solutions ou des assemblages de solutions peuvent être plus congrues que Magento : du plugin ecommerce sur wordpress aux solutions cloud des éditeurs d’ERP…

* Troisième question / la plus importante : comment devez-vous dessiner la future expérience utilisateur ?

Votre véritable trésor, c’est votre base clients, pas vos produits ! C’est elle que vous devez chérir, fidéliser, augmenter. Vous devez donc veiller sur la confiance que vous inspirez, et cela passe par votre image et sa cohérence avec le traitement de vos client (vous mettre en conformité avec le RGPD n’y changera rien, meme si c’est un passage obligé). Vos ressources sont la base client, les points de contacts clients, la rétention. Votre objectif, c’est de garder le contrôle de votre business, de l’écoute de votre e-reputation à la gestion parfaite de l’exécution de la commande. Or vous allez devoir revoir le codage de l’essentiel de l’UX de votre site.

La concurrence en ligne et les standards de service fixés par les GAFAM font que désormais plus rien ne se passe si vous n’agissez pas simultanément sur les leviers d’Acquisition (SEO, SEM, emailing…), d’Activation (action), de Retention, de Recommandation, et de facilitation des Payments.

C’est donc à tous ces niveaux que vous devez considérer l’expérience utilisateur, et mettre en place les outils vous permettant de connaitre finement vos clients et leur parcours sur votre site, et de leur fournir l’expérience la plus adaptée…

Vous le voyez, vous avez là une véritable opportunité de revoir en profondeur votre présence digitale : un projet d’une telle ampleur n’est en fait pas un projet IT mais un projet stratégique qui demande à considérer l’approche digitale dans sa globalité.

N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *